Quand on a traversé les accueillants paysages de l’Ardèche et que l’on arrive à Chirols, on sait, on sent que quelque chose de différent se passe de l'autre côté, une fois passé le pont de Veyrières, pont levis imaginaire qui enjambe la Fontaulière, la rivière du coin.

A l’aube de ce que l’on ressent tous comme l’émergence d’un monde nouveau, Chirols pourrait bien en être une porte d’entrée. Chirols est ancrée dans un passé historique où se sont mélangées, mais aussi parfois opposées la vie paysanne et l’industrie de production textile. Chirols transmet ainsi à ses habitants, enfants du terroir ou venus d’ailleurs en quête d’une vie différente, un esprit où les valeurs de la terre et du travail ont imprégné chacune des pierres de chacune des maisons centenaires, elles mêmes regroupées en petits hameaux éparpillés au milieu d’une dense forêt de châtaigniers.

C’est ainsi que Chirols, la curiosité passée, attire de nombreuses et jeunes familles qui y voient un espace en friche pour une vie meilleure, un nouvel idéal, plus proche de la terre et de la nature. Le souci de préservation et d’authenticité des équipes municipales qui se sont succédé depuis cinquante ans, nous laisse un territoire vaste et vierge.

La nouvelle équipe municipale s’inscrit dans cette continuité avec l’ambition de moderniser Chirols tout en douceur. L’éco-hameau, les raccordements aux réseaux d’eau et la dynamisation de l’artisanat sont quelques unes des actions concrètes que la nouvelle équipe municipale entreprend dès à présent pour placer Chirols à la croisée des chemins entre traditions ancestrales et qualité de vie moderne, unique en son genre, ici et maintenant …